samedi 24 janvier 2009

SARAH WATERS - DU BOUT DES DOIGTS

SARAH WATERS -DU BOUT DES DOIGTS

RESUME

Londres, 1862. À la veille de ses dix-huit ans, Sue Trinder, l'orpheline de Lant Street, le quartier des voleurs et des receleurs, se voit proposer par un élégant, surnommé Gentleman, d'escroquer une riche héritière. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d'un genre tout particulier. Enveloppée par une atmosphère saturée de mystère et de passions souterraines, Sue devra déjouer les complots les plus délicieusement cruels, afin de devenir, avec le concours de la belle demoiselle de Briar, une légende parmi les cercles interlopes de la bibliophilie érotique. Héritière moderne de Dickens, mais aussi de Sapho et des Libertins, Sarah Waters nous offre une vision clandestine de l'Angleterre victorienne, un envers du décor où les héroïnes, de mariages secrets en amours interdites, ne se conduisent jamais comme on l'attendrait. Un roman décadent et virtuose.

MON AVIS

Un roman d'environ 750 pages qui se lit à toute allure, tellement on est pris dans l'histoire.On ne s'ennuie jamais dans ce roman à la "Charles Dickens" qui décrit l'évolution d'une famille de voleurs des bas fonds de Londres mêlée à l'évolution de la vie d'une riche héritère vivant cloitrée dans la campagne anglaise. Un style et des descriptions de Londres du 19e siècle très bien faits.L'intrigue est très bien menée,les retournements de situation surpenants.Les personnages principaux sont Sue, Maud et Gentleman sont attachants et ont des personnalités fortes. Pour moi ce fut un roman formidable et je le conseille vivement.

MA NOTE : 5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire