samedi 25 juillet 2009

JEAN TEULE - MANGEZ LE SI VOUS VOULEZ

JEAN TEULE - MANGEZ LE SI VOUS VOULEZ

RESUME :

Comme avec un de ses livres précédents, Le Montespan, Jean Teulé adosse sa verve romanesque et son humour noir à de solides réalités historiques, utilisant ici un sordide fait divers de 1870 (un jeune homme lynché, brûlé vif et même mangé par la foule) pour s’interroger sur la barbarie des hommes. Effrayant.

MON AVIS :

C'est l'histoire de la folie collective er de la misère humaine. Comment est-ce possible, cette impossible et incroyable histoire ?
Car Alain de Monéys, notable généreux, ayant de la compassion, aidant son prochain, apprécié de tous est mort par la faute de la BETISE humaine.
Comment est-ce possible qu'en disant :"Et puis, je connais assez de Maillard (son cousin) pour être bien sûr qu'il est impossible qu'un tel cri sorte de sa bouche :"Vive la Prusse"... Pourquoi pas "A bas la France!?"", on en arrive à de telles extrémités. Car Alain de Monéys tentait d'apaiser la tension que venait de soulever son cousin: qui venait de lire l'Echo de la Dordogne à cette population analphabète, ce jour de foire et en ces temps de guerre contre la Prusse.
Ces 600 personnes sont devenues folles et ont reporté sur ce pauvre homme, tous les malheurs qu'ils étaient en train de vivre : perte d'activité, mauvaise récolte, sécheresse, perte de proches dans la guerre avec la Prusse.
Ils ont occulté totalement, la Personne Alain de Monéys, pour la remplacer dans leur folie par le Prussien.
Jean Teulé, décrit avec force détails, précision, verdeur, cet abominable crime, ce village cannibale( qui ira jusu'à manger la graisse du pauvre homme) comme si nous étions les amis qui essayaient de sauver Alain de Monéys.
Les acteurs du drame, leur mentalité, l'ambiance du village, tout est admirablement recréé.
C'est un épisode honteux de notre Histoire et dur à lire.
Mais, il faut le faire connaître pour que cela ne se reproduise plus.

MA NOTE :5/5

4 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a quelques semaines et j'ai vraiment été déçue : j'ai l'impression que cet auteur se délecte justement de la violence humaine.

    RépondreSupprimer
  2. @Leiloona: c'est vrai que c'est un peu trop poussé dans les descriptions,c'est ce qui m'a choqué.Mais peut-être que c'est que souhaite l'auteur.

    RépondreSupprimer