vendredi 29 janvier 2010

BERNARD WEBER - LES THANATONAUTES

BERNARD WEBER - LES THANATONAUTES      
RESUME :
L'homme a tout exploré : le monde de l'espace, le monde sous-marin, le monde souterrain ; pourtant il lui manque la connaissance d'un monde : le continent des morts. Voilà la prochaine frontière. Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de médecine mais aussi d'astronautique les plus modernes, partent à la découverte du paradis. Leur dénomination ? Les thanatonautes. Du grec Thanatos (divinitéde la mort) et nautès (navigateur). Leur guide ? Le livre des morts tibétain, le livre des morts égyptien mais aussi les grandes mythologies et les textes sacrés de pratiquement toutes les religions qui semblent depuis toujours avoir su ce qu'étaient le dernier voyage et le «véritable» paradis. Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu et en découvrent les décors immenses et mirifiques. Le mot terra incognita recule en même temps que, jour après jour, on apprend ce qui nous arrive après avoir lâché notre dernier soupir. Bernard Werber, jeune romancier français traduit dans le monde entier, s'est fait connaître par Les Fourmis puis Le Jour des fourmis (Prix des lectrices de Elle, Prix des lecteurs du Livre de Poche). Sa spécialité : les contes philosophiques teintés d'aventure et d'humour. En Dante moderne, il nous emmène cette fois-ci dans un voyage époustouflant dont beaucoup d'entre nous reviendront «changés».

MON AVIS :

La couverture me plaît bien.On imagine facilement tous ces personnages allant de l'avant vers la lumière.
Le thème est intéressant et surprenant : l'étude de ce qui se passe après la mort. Soit, l'exploration d'un monde nouveau et des aventuriers ayant comme nom : les thanatonautes (explorateurs du temps).
L'auteur mélange habilement des textes philisophiques, religieux aux aventures de nos héros : Amandine, Michael, Raoul.
L'histoire se lit bien et vite on veut savoir la suite. Mais par moment, il y a des longueurs et j'ai sauté quelques pages qui me semblaient somme toute répétitives.De plus, les actions sont toujours les mêmes, les personnalités des héros n'évoluent pas beaucoup.Il y a cependant de l'amour, de l'humour, de la dérision (la boutique des objets du thanatodrome).
Nos héros ont une subvention du Président (qui a vécu une near of death experience) et ils parviennent peu à peu et après beaucoup d'échecs, à tracer les différents endroits (qui ont chacun leurs spécifités) du Continent de la Mort.
Cependant, ce roman qui a eu un succés phénoménal et planétaire, n'a pas réussi à me convaincre totalement.
(Mais il faut reconnaître que le sujet est bien traité par l'auteur et avec circonspection.)
Pourquoi ? Je n'y ai pas trouvé de souffle. Ou alors est-ce parce que je ne suis pas fan des romans de science-fiction, ou bien parce qu'il faut maintenant lire la suite de cette série qui est :
1-Les thanatonautes
2-L'empire des anges

MA NOTE :3.5/5

3 commentaires:

  1. Très franchement, ce n'est pas la série de Werber que je préfère, le must : les fourmis... quant à ses derniers romans, ils m'ont déçue !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis assez d'accord avec toi, j'ai vraiment eu du mal à finir... manque de rythme et de souffle. Franchement je prèfère lire des vraies expériences de NDE même si ce n'est plus du roman mais du témoignage.

    RépondreSupprimer
  3. @Doriane: J'ai apprécié également" les Fourmis" où il y a du suspens.
    @Manika:Je suis comme toi, je préfère lire les expériences vécues que du roman sur ce sujet.

    RépondreSupprimer