mercredi 19 janvier 2011

GUADALUPE NETTEL - PETALES

GUADALUPE NETTEL - PETALES


RESUME :
Un photographe fasciné par les paupières, une spectatrice de scène d'onanisme incongrue, un quidam qui découvre dans un jardin botanique sa vraie nature de cactus, un chasseur d'odeurs qui traque sa Fleur dans les toilettes pour dames..., qu'ils soient monomaniaques, voyeurs ou paranoïaques, tous les personnages ici mis à nu portent l'obscur attrait des conduites déviantes jusqu'au cœur de notre Luna Park ordinaire. Certains tentent d'en guérir, les autres se laissent porter par l'amer plaisir. Tenant fermement son cap dans les eaux troubles du malaise, de l'obscène, de ce que l'on préfère généralement ignorer, l'auteur dévoile dans leur plus déconcertante intimité les âmes tourmentées qui croisent notre route. Dans la grâce équivoque que recèle cette zone grisée, frontière entre la beauté et la laideur, erre souvent le "monstrueux" qui nous habite.


MON AVIS :
Un recueil de nouvelles originales, surprenantes qui met en lumière des maladies méconnues comme le bézoard et le fait de manger ses cheveux.
On y trouve également des regards de vie originaux comme ce photographe de paupières en chirurgie esthétique ou la comparaison d'une personne à une plante.
La couverture est originale et reflète bien le contenu qui met à nu les méandres de l'âme, à travers le corps.
Au final, c'est original, déroutant, surprenant.
Mais ce n'est pas le genre de nouvelles que je préfère.


Je remercie Leiloona pour l'avoir fait voyager .


MA NOTE :2/5


3 commentaires:

  1. Oh, je me le note, car le résumé m'intrigue énormément ;))

    RépondreSupprimer
  2. j'avais eu un beau coup de coeur pour celui-ci

    RépondreSupprimer
  3. Mon avis dépend ds nouvelles. Autant j'en ai adoré certaines, autant j'en ai détesté d'autres...

    RépondreSupprimer