lundi 2 mai 2011

TAMARA MCKINLEY - L'HERITIERE DE JACARANDA

TAMARA MCKINLEY - L'HERITIERE DE JACARANDA

RESUME:
A la mort de Jock Witney, tyran domestique à la tête du plus grand vignoble d'Australie - le Domaine de Jacaranda -, sa famille se rend compte que les affaires vont en réalité très mal. Quand un groupe français fait une offre de rachat des plus alléchante, les membres du clan s'entredéchirent.Cornelia, la veuve de Jock, âgée de 90 ans, refuse catégoriquement de vendre. Elle aimerait convaincre Sophie, sa petite-fille, la prunelle de ses yeux, que la propriété familiale peut être conservée.Dans ce but, Cornelia l'entraîne à l'autre bout de l'Australie, dans la vallée de Hunter, sur les traces de ses ancêtres. Elle profite de ce voyage pour lui narrer l'épopée familiale.
Du Sussex des années 1830 à l'Australie moderne, Tamara McKinley retrace la vie d'une famille de pionniers, marquée par de lourds secrets, des déchirures et une malédiction... Sophie saura-t-elle la briser pour réconcilier les deux branches de la famille et sauver le domaine ?


MON AVIS : 
Une auteur que j'apprécie depuis le premier roman que j'ai découvert "La dernière valse de Mathilda".
Celui-ci nous plonge dans l'histoire d'une famille de vignerons australiens.
A la mort du patriarche de cette famille, le clan manque de voler en éclats, pour essayer de le sauver, Cornelia, la matriarche, emmène sa petite-fille et le clan entier, à découvrir l'histoire de la famille et la façon dont s'est monté leur empire.
C'est une saga envoûtante, on y découvre la vie et les difficultés des premiers colons, les paysages australiens, les us et coutumes du début du 19ième en Australie, où tout est à construire.
Les personnages sont forts, convaincants, intéressants,on vibre avec eux lorsqu'ils rencontrent des difficultés tel Rose, l'origine de cette grande famille.
Les chapitres se lisent à toute allure, la trame est bien suivie, malgré l'abondance de personnages.
Une plongée au coeur de l'Australie, dans une sage passionnante, un excellent roman pour qui aime les grandes sagas familiales.


Je remercie BLOG O BOOK et les Editions de L'Archipel pour ce partenariat envoutant.


MA NOTE : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire