samedi 29 octobre 2011

LA GRANDE GALERIE DE L'EVOLUTION


Le bâtiment principal 
Voici une idée de sortie pour tous les âges pour découvrir La Grande Galerie de L'évolution à Paris.
L'arbre à chaussures
On y découvre plusieurs choses :
Un très beau bâtiment
Le Muséum national d'histoire naturelle nait officiellement le 10 juin 1793 par un décret de la Convention nationale. Mais ce nouvel établissement n'est que la métamorphose d'un plus ancien, le Jardin royal des plantes médicinales,né plus de 150 ans auparavant, en 1635, sous Louis XIII (source Wikipédia)

L'arbre à chaussures dans les jardins du musée 
Original pour interpeller les visiteurs à la sauvegarde de la nature.

La Grande Galerie de l'Evolution
On y découvre un espace d'expositions permanentes mettant en valeur et en scène la diversité du vivant et l'évolution de la vie à travers une importante collection de spécimens naturalisés.(source Wikipédia)


Sur plusieurs niveaux, on peut découvrir différentes espèces allant de la savane, aux fonds sous-marin, à la plaine, au ciel ainsi qu'une approche sur la génétique.
De beaux animaux, une belle mise en scène, le tout baignant dans une lumière douce violette, dans un lieu tout en bois et respirant l'Histoire. 
De belles découvertes et une belle visite à compléter par les Jardins du Musée !


La baleine à fanions
L'arche de Noé

L'arche de Noé




Le poulpe 

Vue d'ensemble
Pour tout savoir sur ce lieu incontournable : Grande Galerie de l'Evolution 
Muséum d'Histoire Naturelle

2 commentaires:

  1. j'adore la galerie de l'évolution ! les enfants aussi ! nous y allons régulièrement et j'aime le jardin des plantes !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis resté sept années à Paris (je travaillais, rue Royale). A l'époque j'étais harassé par le dur labeur, et lorsque j'avais un moment de libre, je le réservait au sommeil. Alors en lisant ton billet, je regrette d'avoir loupé toutes ces merveilles, notamment la visite de Versailles ou du Louvre et bien sûr le Museum d'Histoire Naturelle. Paris est une ville magnifique, mais mieux vaut s'y rendre en tant que simple touriste que d'y travailler. MIC.

    RépondreSupprimer