samedi 11 août 2012

ROMAIN SLOCOMBE- MONSIEUR LE COMMANDANT

RESUME :
Écrivain et académicien, Paul-Jean Husson s’est retiré en Normandie pour se consacrer à son œuvre, dans laquelle il laisse de plus en plus s'exprimer son antisémitisme « patriotique ». Bon père, doux et attentif, bien que volage, il voit son univers chaviré quand son fils lui présente Ilse, sa jeune épouse, lumineuse beauté aux traits aryens... et juive.
Quand la guerre éclate, Paul-Jean accueuille chez lui sa belle-fille et sa petite fille pour les protéger. Sa fascination pour la jeune femme devient une malédiction et le met face à un terrible dilemme : choisir entre l'amour ou ses convictions. Tout cela tient dans une lettre...


MON AVIS :

Un roman intéressant et captivant par le genre épistolaire et par le sujet traité.
En effet, Paul-Jean Husson, qui on ne sait si il a existé ou non, mais on sait que le contenu de l'histoire est réelle, comme précisé en préface, avec des modifications, afin d'éviter d'avoir des ressemblances avec des personnes ou des lieux.
L'histoire se déroule au coeur de la deuxième guerre mondiale, et est captivante, car Paul-Jean se retrouve à assumer rapidement sa belle-fille Ilse ainsi que ses petits-enfants.
Et surtout à les protéger car ils sont juifs.
Mais là est le dilemne, car notre protagoniste est antisémite et le prône fortement dans des  journaux. Tant et si bien, qu'il pense ainsi protéger sa famille.
Cependant, un autre combat s'impose à lui car il tombe amoureux d'Ilse et a du mal à gérer cette passion dévorante.
Toute l'intrigue est de suivre comment il va combattre à la fois son amour pour sa belle-fille et son sentiment antisémite tout en essayant de protéger sa famille, et donc la raison de cette lettre.
C'est une histoire intéressante et prenante, qui nous apprend beaucoup sur la vie quotidienne, avec des descriptions vivantes, mais également sur les méfaits de la guerre sur la population.

Citations :
"Arrivé précipitamment à l'agence Dardanne, je lus attentivement le rapport ainsi que des notes annexes...
Mais de toute façon, il fallait se rendre à l'évidence: ma belle-fille n'avait guère à craindre de la police du Préfet ...
Je vous recommande Ilse, Monsieur le Commandant, Traitez la bien, n'oubliez jamais que en dépit de tout, je l'aime encore."


MA NOTE : 5/5
COUP DE COEUR 2012

2 commentaires:

  1. Bonjour Sophie,

    Je me le suis procuré chez France Loisirs, la quatrième de couverture m'intéressait beaucoup. Ton avis va dans ce sens, alors je vais me le garder pour la rentrée ... Eh oui! déjà ... MIC.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Sophie,

    Je viens de terminer le roman de Romain Slocombe et je dois avouer que cette histoire me rend encore mal à l'aise, au moment où j'écris ces lignes ... La guerre engendre malheureusement ce genre de personnage venimeux, ce Paul-Jean Husson est mort dans son lit contrairement à certains de ses proches... Ce fut en tout cas une bien belle surprise littéraire. Amitiés, MIC.

    RépondreSupprimer