dimanche 4 novembre 2012

CHRISTINE MACHUREAU - LA MEMOIRE FROISSEE tome 1

RESUME :
Anne Rameau a six ans lorsque sa mère, herboriste et guérisseuse, est emmenée par l’Inquisition. Elle ne la reverra jamais. Alors qu’elle s’apprête à suivre ses pas en devenant elle-même herboriste et guérisseuse, un destin hors normes la jettera dans une vie semée de violences, de douleurs, de passions, d’émeutes, de recherches alchimiques. L’amour et un enfant la sédentariseront en Champagne. À Troyes, elle fera des rencontres exceptionnelles qui la mèneront à Paris sous la Régence de Charles VI le Fol, sur fond de guerre de Cent Ans. Anne deviendra l’instrument involontaire d’une gigantesque conjuration destinée à créer le miracle johannique. Elle devra convaincre le Dauphin Charles du bien-fondé de l’intervention d’une pucelle de Lorraine, au risque de sa vie et de celle de son nouvel amour.
C’est vivre le Moyen-Âge de l’intérieur, au quotidien, avec les désirs, les frustrations, les émotions, les ambitions et les échecs d’une femme, à la charnière du Moyen-Âge et de la Renaissance. Une histoire contée avec un talent extraordinaire par Christine Machureau qui maîtrise son sujet, et dénoue pour nous le mécanisme politique qui nous fit croire abusivement à l’intervention divine, à travers Johanne la Pucelle. En partageant l’intimité de son héroïne, nous croisons la grande Histoire qui se joue au fil des pages, dans une exigence de réalité historique et sociologique.
TOME 1 :Anne, devenue orpheline, s’installe comme herboriste et guérisseuse à Bourgueil, en Touraine, dans la maison de ses parents. Une rencontre étonnante, et un mystérieux livre, vont la pousser à entreprendre un voyage vers Amsterdam. Ce livre, outre tous les dangers qu’il lui fera vivre, sera en quelque sorte le doigt du destin. Un destin qui bousculera irrémédiablement sa vie, qu’elle croyait pourtant toute tracée.
MON AVIS :
Un premier tome prometteur sur une histoire de femme herboriste, médecin au Moyen-Age.
On y découvre dans ce roman, les personnages principaux, leur personnalité, les lieux.
On y découvre le travail des apothicaires et médecin, les coutumes de vie.
Ce qui est agréable dans ce roman c'est l'ambiance décrite par l'auteur et ressentie par le lecteur, les descriptions, le style de l'écriture.
Ce qui m'a manqué, c'est de l'action, du suspens. J'ai plus eu l'impression d'un document-fiction que d'un roman, malgré une grande qualité d'écriture et de la recherche historique.
Cependant, comme je me suis attachée à cette agréable lecture, je vais me procurer les tomes deux et trois, afin de connaître la suite de l'histoire d'Anne.
Je remercie beaucoup l'éditeur NumerikLivres, l'auteur Christine Machureau,  et le blog Mes Petites Idées pour ce partenariat.
MA NOTE : 3/5

1 commentaire:

  1. Merci Sophie. Je te rassure de suite, l'aventure, le suspens sont bien présents dans les quatre autres tomes. Je te souhaite de bonnes lectures.
    Christine Machureau

    RépondreSupprimer