samedi 21 décembre 2013

LA DINDE DE NOEL

Souvent, la dinde fait partie du réveillon de Noël
Mais connaissez-vous quelle est l’origine de cette tradition ?

Son histoire :
Avant la découverte de cette volaille, aujourd'hui mythique,  on mangeait de l'oie ou du poulet lors des fêtes Noël. 
On doit la découverte de la dinde à Christophe Colomb, qui en 1492, lors de son arrivée en Amérique tombe sur cet oiseau inconnu jusque là. Cette volaille aux plumes ressemblant à de la laine n'existait pas en Europe. Il ramène ensuite quelques dindes en Europe, ça sera le début d'une longue histoire... Le nom dinde est dû au fait que les colons pensaient avoir accosté en Inde, alors qu'ils venaient de débarquer en Amérique. Ils ont tout simplement nommé cette volaille « la poule d'Inde ». Le nom de dinde a ensuite été adopté.

Pourquoi  à Noël ? 
L'explication la plus pragmatique tient au fait qu'elle est plus grosse que le poulet et moins onéreuse que l'oie, c'est le compromis parfait. Elle permet de nourrir toute la famille autour d'une même table et d'un même plat. Une autre explication plus poétique, dit, que cette tradition est due à l'influence de Charles Dickens et de son très populaire Cantique de Noël, dans lequel il cite la dinde de Noel. Grâce à lui elle s'impose en starlette des fêtes de fin d'année.

Mais comment est-elle farcie ?
France, Belgique, Royaume-Uni : une dinde farcie aux marrons
Etats-Unis :dinde glacée aux pétales de rose trempés dans le vin pendant de longues heures
Québec : dinde farcie aux croûtons et à la sauge
Nouveau-Brunswick: dinde farcie aux croûtons et à la sariette d'été.
Grèce: dinde farcie à la viande et aux champignons

Sources : Plurielles et Wikipédia

1 commentaire: