lundi 20 janvier 2014

MICHEL BUSSI - NYMPHEAS NOIRS


RESUME :
Le jour paraît sur Giverny.

Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l’une, les yeux couleur nymphéas, rêve d’amour et d’évasion ; l’autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d’un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l’une, les yeux couleur nymphéas, rêve d’amour et d’évasion ; l’autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d’un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…


 Nymphéas de Monet 


MON AVIS :
Déjà conquise par Michel Bussi avec "Un avion sans elle", j'ai suivi l'auteur en lisant "Nymphéas Noirs".
Cette lecture qui au début ne m'a pas intéressée, j'y trouvais quelques longueurs et me demandais où l'auteur nous menait, m'a ensuite enthousiasmée.
Effectivement, l'auteur pose le contexte, les personnages, les faits, les personnalités, avant de dévoiler une à une, les cartes du suspens, habilement semé.
On est en plein dans la découverte des peintres impressionnistes, du village de Giverny, de ses légendes, ses coutumes, ses habitants, des musées de Rouen et Vernon.
Les personnages sont intéressants car nous les suivons de l'enfance à l'âge adulte, jusqu'à la compréhension de leur rôle dans l'intrigue.
Les jardins de Giverny
Car qui a tué Jérôme Morval ? Pour le savoir, il nous faut, lecteurs, suivre les pas de Fanette, et découvrir à travers ses yeux et sa narration, toute l'histoire ayant engendrée cet assassinat.
La narratrice semant le doute dans le lecteur et posant un regard acéré sur la place de la personne âgée parmi la société, ainsi que sa faculté à rester secrète.
C'est une lecture agréable, empreinte de l'univers de la peinture impressionniste et des jardins de Giverny.

NB: J'aime beaucoup la couverture de la version Editions Pocket, qui reflète bien l'histoire.

MA NOTE: 4/5

1 commentaire: