lundi 21 avril 2014

AYANA MATHIS- LES DOUZE TRIBUS D'HATTIE

RESUME:
Gare de Philadelphie, 1923. La jeune Hattie arrive de Géorgie en compagnie de sa mère et de ses sœurs pour fuir le Sud rural et la ségrégation. Aspirant à une vie nouvelle, forte de l'énergie de ses seize ans, Hattie épouse August. Au fil des années, cinq fils, six filles et une petite-fille naîtront de ce mariage. Douze enfants, douze tribus qui égrèneront leur parcours au fil de l’histoire américaine du XXe siècle. Cette famille se dévoile peu à peu à travers l'existence de ces fils et de ces filles marqués chacun à leur manière par le fort tempérament d'Hattie, sa froide combativité et ses secrètes failles.
Les Douze Tribus d’Hattie, premier roman éblouissant déjà traduit en seize langues, a bouleversé l'Amérique. Telles les pièces d'un puzzle, ces douze tribus dessinent le portrait en creux d'une mère insaisissable et le parcours d'une nation en devenir.

Les Douze Tribus d’Hattie, paru en décembre 2012 aux États-Unis, a été le succès surprise de l'année 2013 avec plus de 250 000 exemplaires vendus. En cours de traduction dans plus de 16 pays, encensé par la critique, ce premier roman est considéré comme l'une des plus brillantes entrées en littérature de ces dernières années aux États-Unis.


MON AVIS :
Une fresque familiale qui traverse le 20 ième siécle à travers les douze enfants du couple Hattie-August.
Nous sommes dans l'Amérique des années 20, dans une famille de noirs et nous vivons avec eux la construction de leur famille.
Les naissances, le manque d'argent, les problèmes de couple, le nombre élevé d'enfants, font 
du destin d'Hattie, un long chemin semé de joies, angoisses, retrait de soi-même au profit de ses enfants.
Hattie est un personnage à forte personnalité, ses douze tribus, ses douze enfants, que nous découvrons au fil des chapitres du roman, nous permettent de découvrir une facette différente de sa personnalité, de ses qualités, des difficultés rencontrées et de ses amertumes de femme et de mère.
C'est un roman intéressant par le contexte, qui nous en apprend plus sur les conditions de vie, sur les mentalités et leur évolution, sur le statut de mère.
Au final, c'est un émouvant portrait de femme, qui ferait un bon film, et on quitte Hattie, en espérant retrouver l'histoire de sa descendance dans un autre roman.

MA NOTE : 5/5
COUP DE COEUR 2014

Citations:
"Peut-être Hattie était-elle restée avec lui, car elle n'avait nulle part où aller.
C'était ça leur vie. Personne ne pourrait le savoir aussi bien qu'eux. Ils se devaient mutuellement de rester ensemble."
"Elle était capable de supporter sa pauvreté et ses désillusions, mais ses enfants ne le pouvaient pas."
"Lucille est faite de toutes ces choses qui me ressemblent."
"La moitié de ce qui ne va pas chez les gens, aujourd'hui, c'est dü au fait qu'ils n'ont pas d'endroit où aller pour trouver la paix."
"L'orgueil a causé la ruine de bien des gens.Un de ces jours, il va bien falloir que tu te retournes et que tu regardes en face ce que tu essaies de fuir."
"Tu n'as jamais appris que parfois, ce qui te reste, c'est ta dignité et la maîtrise de toi-même."
"Ils ne comprenaient pas que tout l'amour qu'elle avait en elle, était accaparé par la nécessité de les nourrir, de les habiller, et des les préparer à affronter le monde. 
Le monde n'aurait pas d'amour à leur offrir; le monde ne serait pas gentil."

Une recommandation de Des pages et des Iles

2 commentaires:

  1. Je l'ai acheté en VO il y a peu, ça commence très bien si tu as un coup de coeur dans ta première sélection du Prix Elle. Tu es du jury de septembre je suppose?

    RépondreSupprimer
  2. Hâte de le lire au mois d'août !

    RépondreSupprimer