dimanche 4 mai 2014

CATEL et BOCQUET - OLYMPE DE GOUGES

RESUME :
De Montauban en 1748 à l’échafaud parisien en 1793, quarante-cinq ans d’une vie féminine hors normes, et l’invention d’une idée neuve en Europe : la lutte pour les droits des femmes. 
Née dans une famille bourgeoise de province, sans doute fille adultérine d’un dramaturge à particule, Marie Gouze dit Olympe de Gouges a traversé la seconde moitié du XVIIIe siècle comme peu de femmes l’ont fait. Femme de lettres et polémiste engagée, elle se distingue par son indépendance d’esprit et l’originalité parfois radicale de ses vues, s’engageant pour l’abolition de l’esclavage et surtout pour les droits civils et politiques des femmes. Opposée aux Robespierristes et aux ultras de la Révolution, elle est guillotinée pendant la Terreur.
Comme ils l’avaient fait avec Kiki de Montparnasse, Catel et Bocquet retracent de façon romancée, mais avec une rigueur historique constante, le parcours de vie de cette femme d’exception, dont les idéaux très en avance sur son temps ont forgé quelques-unes des valeurs clés de nos sociétés d’aujourd’hui. En quelque trois cent planches de création exigeante et généreuse, un magnifique portrait féminin et un hommage vibrant à l’une des figures essentielles du féminisme.

MON AVIS :
Un roman graphique très intéressant, avec des illustrations recréant parfaitement l'ambiance et le contexte.
On y découvre la vie d'Olympe de Gouges, moderniste et féministe de son époque.
Fille adultérine d'un père noble, Olympe, suite à son veuvage à 18 ans, décide de ne jamais se remarier et de choisir son destin.
C'est à Paris, qu'elle débute sa carrière de femme engagée en soutenant par ses écrits, ses pièces de théâtre : l'abolition de l'esclavage, le droit des femmes, des opprimés.
Elle écrira la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, décrété par l'assemblée nationale post-révolution, et qui prône: la citoyenneté politique des femmes, le vote, l'éligibilitée la femme.
Avec la révolution française, Olympe ne se fait pas que des amis, et continue malgré les intimidations son engagement, qui malheureusement lui sera fatal.
Un roman graphique, qui par de sa particularité de dessins, en fait une histoire intéressante et vivante.
Une très agréable lecture, et je vais suivre les auteurs avec Kiki de Montparnasse.

En savoir plus sur Olympe de Gouges et la déclaration des droits de la femme.

MA NOTE :5/5

1 commentaire:

  1. J'ai dû le lire l'année dernière, lorsqu'il est sorti. J'ai trouvé que c'était une très belle façon de découvrir la vie de cette femme.

    RépondreSupprimer