dimanche 22 mars 2015

KATARINA MAZETTI - LE VIKING QUI VOULAIT EPOUSER LA FILLE DE SOIE

RESUME :
Sur une île du sud de la Suède au Xe  siècle, un homme vit seul à la ferme avec ses deux fils. Le chemin de ceux-ci est tout tracé : naviguer au loin, pour guerroyer au-delà des mers à l’Ouest, ou pour faire commerce sur les voies fluviales de l’Est. 
De l’autre côté de la Baltique, à Kiev, vivent un marchand de soie et sa famille. Radoslav rêve de devenir soldat, sa sœur Milka est une jeune fille raffinée qui joue avec ses deux esclaves : Petite Marmite et Poisson d’Or. Mais la belle ville d’Orient est sur le point de tomber aux mains des pillards. Milka et Radoslav trouveront refuge auprès de rustres navigateurs venus du Nord. 
Dès lors le destin des deux familles sera à jamais mêlé. 
Du suspense, de l’amour, du sang, des combats, et même de la poésie — eh oui, les Vikings étaient aussi de formidables poètes !


MON AVIS :
Une belle saga nordique, qui nous fait voyager de la Suède rurale à la très raffinée Kiev en Russie.
On suit la destinée de deux familles, qui par différents évènements vont voir leurs vies mêlées : celle de Milka, issue de Kiev et celle de Svarte, jeune viking fougueux.
On suit l'histoire familiale, intéressante, intrigante, riche d'enseignements sur la vie quotidienne à Kiev et en Suède, sur les guerres, l'amour, sur les routes commerciales, la traite des humains (les vikings employaient des esclaves pour leurs grandes fermes), du métissage, de la difficultés de s'approprier une nouvelle patrie.
Les personnages sont intéressants, car différents de par leur origine, leur vécu, et il est intéressant de voir leur adaptation à leur destinée.
Quant au style, il est doux, fluide, il nous raconte une histoire douce, qui nous emporte à son bord et nous séduit.

MA NOTE : 5/5
Coup de coeur 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire