dimanche 12 avril 2015

PAOLA PIGANI - N'ENTRE PAS DANS MON AME AVEC TES CHAUSSURES

RESUME :
Autour du feu, les hommes du clan ont le regard sombre en ce printemps 1940. Un décret interdit la libre circulation des nomades et les roulottes sont à l'arrêt. 
En temps de guerre, les Manouches sont considérés comme dangereux. D'ailleurs, la Kommandantur d'Angoulême va bientôt exiger que tous ceux de Charente soient rassemblés dans le camp des Alliers.
Alba y entre avec les siens dans l'insouciance de l'enfance. 
À quatorze ans, elle est loin d'imaginer qu'elle passera là six longues années, rythmées par l'appel du matin, la soupe bleue à force d'être claire, le retour des hommes après leur journée de travail.C'est dans ce temps suspendu, loin des forêts et des chevaux, qu'elle deviendra femme au milieu de la folie des hommes.
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures, dit le proverbe: on n'entre pas impunément chez les Tsiganes, ni dans leur présent ni dans leur mémoire.
Mais c'est d'un pas léger que Paola Pigani y pénètre. Et d'une voix libre et juste, elle fait revivre leur parole, leur douleur et leur fierté.

MON AVIS :
Un pan méconnu de l'Histoire que j'ai découvert à travers cette lecture.
Le cantonnement des nomades dans le camp des Alliers durant la 2e guerre mondiale, est raconté à travers des souvenirs familiaux proches de l'auteur.
On y suit Alba de son enfance où elle entre avec sa famille dans le camp, où elle voit la gaieté et la liberté s'évanouir au profit de la survie et de l'enfermement.
Cependant, la solidarité, les coutumes des clans, la tradition, les forces de caractères va permettre de surmonter ces épreuves et d'avoir foi en l'avenir.
C'est avec douceur, respect et poésie que nous est raconté cette histoire
familiale, qui nous emporte dans son sillage de l'enfance à la vie de grand-mère
d'Alba.
Une agréable lecture, complétée d'Histoire.

MA NOTE : 4/5

Une interview de l'auteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire