mardi 21 juillet 2015

LE BAL DES VAMPIRES

LE BAL DES VAMPIRES au THEATRE MOGADOR  PARIS  (vu en Juin 2015)


Le Bal des vampires est une comédie musicale de Jim Steinman et Michael Kunze, tirée du film réalisé par Roman Polanski en 1967.
Le musical a été créé le 4 octobre 1997 dans une mise en scène de Roman Polanski à Vienne au Raimund Theater
Le spectacle s'est produit ensuite en Allemagne, à StuttgartHambourg et Berlin.
Le 8 octobre 2005, traduit sous le titre Taniec Wampirów, s'est célébré la Première à Varsovie (Pologne).
En juin 2007 la première hongroise a eu lieu à Budapest sous le titre Vámpírok Bálja. Depuis septembre 2010 le spectacle peut se voir dans sa version flamande au Stadsschouwburg d'Anvers (Belgique) sous le nom Dans der Vampieren.
La société de production Stage Entertainment annonce la venue du spectacle en France pour l'automne 2014, dans une version traduite en français et remise en scène par Roman Polanski au théâtre Mogador à Paris.
Source : Wikipédia
L’HISTOIRE : 
Alfred, étudiant apeuré est à la recherche de son compagnon et mentor le professeur Abronsius perdu dans la neige de Transylvanie. Celui-ci est en expédition scientifique dans le but de prouver aux incrédules de Königsberg ses théories sur le vampirisme. Alfred le retrouve complètement gelé et l'emporte avec lui.
Dans une auberge, où ils sont recueillis, le professeur et son étudiant trouvent un premier indice de la présence de vampires: l'abondance d'ail.
Mais chacun des clients présents nie l'existence de vampires et l'aubergiste, Chagal, refuse même de reconnaître la présence d'un château à proximité.
Pendant que le professeur Abronsius continue ses tentatives de localisation des vampires, Alfred tombe amoureux de Sarah, la charmante fille de l'aubergiste. Mais le jeune étudiant a un rival de taille, le Comte von Krolock, un vampire qui a également des vues sur la jolie Sarah. Krolock enlève la jeune fille et l'enferme dans son château…

MON AVIS :
Un fabuleux spectacle, une mise en scène superbe, qui nous emmène en Transylvanie à la suite d'Alfred et du professeur Abronsius.
Les costumes, les décors, les danses et chants, l'intrigue font que le spectateur est immergé dans l'histoire, et vit avec les acteurs cette histoire amoureuse particulière.
On ressort au bout de 2h30 de spectacle avec 30 mns d'entracte, en ayant l'impression que celui-ci a peu duré et enchanté.
Une réussite à voir pour qui n'a pas peur des vampires !

MA NOTE :5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire