vendredi 6 novembre 2015

ROMANS EPISTOLAIRES

Voici un billet pour récapituler mes lectures épistolaires, un genre que j'affectionne :
(Il sera complété au fur et à mesure de mes trouvailles livresques et de vos suggestions)




Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nihan (Nov.2015)

Une histoire distrayante en plein coeur de la seconde guerre mondiale et de ses tourments. Une amitié épistolaire va se nouer entre deux femmes inconnues, qui va leur permettre de supporter ces années difficiles et de construire une nouvelles famille.

Et je danse aussi d'Anne-Laure Bondoux et Jean-Paul Mourlevat (Nov.2015)
Un roman épistolaire agréable, intéressant, rythmé.
Le fond de l'histoire est intéressant sur le fait qu'une fan d'un auteur, lui envoie son manuscrit et cela déclenche une correspondance, où chacun va livrer peu à peu sa vie, ses soucis, se motiver pour les résoudre.
On s'attache aux deux personnages, bien campés dans leur personnalité et caractère différents, qui au fur et à mesure de leurs échanges, vont trouver des points et des évênements communs qui vont les surprendre et les rapprocher.
Une lecture donc, agréable, intéressante, dotée d'une écriture fluide.

Une lettre de vous de Jessica Brockmole (Mai 2015)
Une jolie histoire d'amour, sur deux continents et les deux guerres mondiales, alliée à une recherche sur ses origines, et à renouer les fils cassés du destin.

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Ann Shaffer, Annie Barrows
Une histoire fraîche, joyeuse, pleine de vie et de solidarité, au milieu de la tristesse de la seconde guerre mondiale.

Le confident d'Hélène Grémillon
Une histoire familiale, les thèmes de la maternité, du couple, dans une société où les règles sont édictées et figées. Comment les personnages vont s'y adapter et évoluer.

Un homme à distance de Katherine Pancol. 

Une histoire d'amour qui montre l'amour mais aussi la souffrance lors du désamour et les moyens que chacun peut utiliser pour s'en sortir.

Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor 
Une histoire forte, poignante, émouvante, ou comment s'oriente l'amitié, selon la personnalité et l'Histoire.

Monsieur Le commandant de Romain Slocombe 
Un roman dur.Comment une personne peut se retrouver à la fois conformiste à son éducation, sa religion et être quelqu'un d'abject.Tel est le cas du protagoniste, et de ses relations avec sa belle fille Ilse.
De riches descriptions de la vie quotidienne des années de la Seconde Guerre ponctue l'histoire, que l'on lit sans vouloir s'arrêter.


Le vase où se meurt la verveine de Frédérique Martin 
Une histoire triste et douloureuse car elle raconte la séparation forcée pour cause de maladie d'un couple âgé. Et la découverte de la personnalité de leurs enfants adultes, qui ne correspond pas forcément à l'éducation donnée. C'est une réflexion sur la vie, ses travers, le temps qui passe et les relations parents-enfants. 


84 Charing Cross Road d'Helen Hanff
Une histoire d'amitié qui se tisse à travers les commandes de livres  d'Hélène. Ces lettres nous racontent aussi la vie des Anglais et des Américains, après la seconde guerre. Le style est alerte, vivant, et la lecture est agréable.Une suite existe : La duchesse de Blomsburry  Street.


La duchesse de Blomsburry Street  d'Helen Hanff .
La suite de 84 Charing Cross où vingt ans après, Helen arrive à Londres à  la rencontre de ses amis épistolaires, de ses éditeurs de 84 Charing  Cross, et des ses fans.
Elle y découvre la vie à Londres, nous fait partager ses impressions   comme les bacs à douche pas pratiques, les livres enterrés pendant la guerre, sur lesquels des immeubles ont été construits, la tranquillité de Londres comparée à New-York.
Elle nous raconte également ses rencontres, ses impressions sur les visites des lieux historiques.
C'est toujours plein de spontanéité, vivant et le reflet de la vie quotidienne aux début des années 1970.

Quand souffle le vent du Nord  et La septième vague de Daniel Glattauer
Des échanges par mail, où on se laisse prendre au jeu de cette rencontre via internet.Une belle réflexion sur l'aide à la rencontre grâce aux nouveaux médias, et une jolie histoire.


Le ciel volé, Dossier Renoir d'Andrea Camilleri (mise à jour 08/05/2013)
J'ai découvert à travers ce court roman,  une écriture fine, une intrigue intéressante sur le thème du peintre Renoir.
L'utilisation de la forme à la fois épistolaire et policière permet d'avoir un rythme vivant et la lecture est aisée et rapide.
Une lecture agréable pour moi et donc un auteur à suivre.


Se croiser sans se voir de Jean-Laurent Caillaud (mis à jour le 25/05/2013)
Une histoire débutant simplement par une plaque commémorative et des petits mots pour penser à toutes ces personnes mortes pour la liberté durant la 2e guerre mondiale.
S'ensuit un échange épistolaire tiré d'authentiques lettres (dixit l'auteur), où toute une galerie de personnages se passionne pour l'histoire de Frédéric et souhaite aider Louis.
Une lecture rythmée, poétique et enrichissante.

Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos (à venir)


Lettres de Capri de Mario Soldati (à venir)

Lettres de Capri d'Alexandre Dumas (à venir)

Lettre d'une inconnue de Stephen Zweig (à venir)

Lettre à son frère Théo de Vincent et Théo Van Gogh (à venir)

Hôtel Bristol, New York de Michel Tremblay ( à venir)

Lettres à une disparue de Véronique Massenot (à venir)

Si tu veux être mon amie de Galit Fink et Meryet Akram Sha'Ban (à venir)

Les insoumises de Célia Levi (à venir)

Lettres à sa fille de Calamity Jane (à venir)

La couleur pourpre d'Alice Walker (à venir)

Le journale de Zlata de Zlata Filipovi (à venir)

L'enfant d'Hiroshima d'Hatano (à venir)

Oscar et la dame en rose de EE Schmitt (à venir)

Papa Longues-Jambes de Jean Webster (à venir)

Journal d'une fille de Harlem de Julius Horwitz (à venir)

7 commentaires:

  1. Très bonne idée Sophie! Moi aussi j'adore les romans épistolaires.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai dans ma pile : "Monsieur le Commandant" de Romain Slocombe. J'espère le lire rapidement, mais l'été je pique uniquement dans ma pal, et ça fait du bien, parce que je m'aperçois que je passe souvent à côté d'excellents bouquins. C'est vrai, on a toujours tendance à vouloir lire de la "nouveauté" en tout cas, c'est mon cas, pendant l'été! et on a tort, parce que bien souvent on laisse de côté des livres "super" en se disant : Bon, j'attends encore une peu, je le lirai un de ces jours, et bien souvent on ne le fait que rarement. C'est pourquoi dorénavant pendant les mois de juillet et d'aôut je pioche uniquement dans ma PAL, et j'en suis très heureux. Amitiés, MIC.

    RépondreSupprimer
  3. @K100dre et Mic: je suis preneuse de vos suggestions
    @Mic:je fais aussi comme toi, lire les nouveautés et laisser ma PAL, mais je trouve que ton idée est bonne et je la reprends.Bonnes lectures estivales.

    RépondreSupprimer
  4. Je rajoute "les liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos
    un classique que j'ai adoré.

    Dans le style moderne : "Quand souffle le vent du nord" et "Septième vague" ce sont des mails... je n'ai pas lu le deuxième, mais le premier se lit facilement.

    Je n'ai pas lu tous les livres que tu proses... donc tu me tentes !
    Bonnes lectures

    RépondreSupprimer
  5. @Ramettes: merci de tes suggestions que j'ai ajouté.J'ai lu "Quand souffle le vent du Nord et la Septième vague".

    RépondreSupprimer
  6. Quelle bonne idée pour de futures lectures !! Je note, je note ;)
    et je te propose Hôtel Bristol, New York, NY de Michel Tremblay, il s'agit d'un roman sous forme d'une seule lettre... A découvrir !

    RépondreSupprimer
  7. Thanks for writing such a good article, I stumbled onto your blog and read a few post. I like your style of writing.Mix Colored Pet Flakes

    RépondreSupprimer