lundi 28 décembre 2015

LE NOUVEL AN

NOUVEL AN
En attendant de réveillonner, voici l'histoire du "Nouvel An"

Le jour de l'An
C'est en 46 avant notre ère,quel'empereur romain Jules César décida que le 1er Janvier serait le Jour de l'An.
Les Romains dédiaient ce jour à Janus, le dieu des portes et des commencements. D'ailleurs le mois de janvier doit son nom au dieu Janus.
Celui-ci avait deux faces, l'une tournée vers l'avant (le futur), l'autre vers l'arrière (le passé).
Sous Charlemagne, l'année commençait à Noël, le 25 décembre.
Du temps des rois capétiens, l'année débutait le jour de Pâques.
Ce n'est que depuis 1622, que le nouvel an est à nouveau fixé au 1er Janvier. 

Le réveillon de la St-Sylvestre 
Habituellement, dans la tradition française, le 31 Décembre, on réveillonne entre amis ou en famille, avec de la joie, de la danse, des cotillons pour enterrer l'année qui finit et célébrer celle qui débute.

Les étrennes
Lors du repas de nouvel an, on donne aux enfants des étrennes, qui sont des pièces de monnaie ou ou même des pièces en chocolat
Les étrennes sont aussi un symbole d'heureux présage 

Le gui de l'an neuf
Accrocher une branche de gui au plafond et se souhaiter bonne année en dessous porte bonheur.
Pour les portes-bonheur, il existe différentes coutumes selon les régions de France.
Par exemple, en Provence, on mange les traditionnels 13 desserts

Les bonnes résolutions
La nouvelle année étant un symbole de recommencement, de nouveau départ, on fait alors une liste de bonnes résolutions à tenir pour l'année, pour améliorer notre quotidien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire