vendredi 26 février 2016

AGNES MARTIN-LUGAND - DANS MES MAINS LE BONHEUR SE FAUFILE

RESUME :
Depuis l'enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l'aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n'ont toujours vu dans ses ambitions qu'un caprice : les chiffons, ce n'est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l'âme, s'est résignée.
Aujourd'hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s'être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s'ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire...
Portrait d'une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.


MON AVIS :
Une histoire facile et agréable à lire. Les thèmes abordés sont intéressants: la passion de la couture, l'influence d'un mentor, l'amour et ses souffrances.
Le personnage d'Iris est émouvant par le fait que cette femme, pour suivre les conventions, a abandonné sa passion : la couture pour effectuer un travail administratif où elle ne s'épanouit pas, contrairement à son mari médecin.
Au cours d'un repas familial, elle apprend que sa passion de coudre a été entravée par ses parents, et décide alors de tenter le concours d'une école de couture.
Réussissant ce concours, elle vient à Paris, suivre les cours de l'école de Marthe.
Là, une nouvelle vie va s'ouvrir à elle, mêlant l'assiduité et les contraintes de travail, l'apprentissage des codes du milieu du luxe, la séduction et le doute dans son mariage.
C'est une vie dure qui s'ouvre devant elle, car son mentor Marthe, la modèle à son image comme une oeuvre d'art et elle se rend compte que Marthe est trouble et cache des problèmes.
Le lecteur se laisse prendre au jeu des indices et des évênements, distillés au fur et à mesure par l'auteur. C'est enrichissant sur la finesse psychologique des personnages, Iris, Marthe, Gabriel et sur le milieu de la mode et du luxe.

MA NOTE : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire