dimanche 7 février 2016

GARTH-RISK-HALLBERG- CITY ON FIRE

RESUME :
Un roman ambitieux, magistral, d'une incroyable intensité. Un véritable tour de force.
31 décembre 1976. New York se prépare pour le réveillon. Chez les Hamilton-Sweeney, Felicia accueille financiers et mondains tandis qu'à l'autre bout de la ville, dans le Lower East Side, Charlie, venu de Long Island, attend Sam pour assister à un concert punk. Mais Sam a un autre rendez-vous auquel elle tient plus que tout. Elle retrouvera Charlie dans quelques heures à la station de métro de la 72e Rue. À quelques encablures de là, dans Hell's Kitchen, Mercer Goodman tourne et retourne un délicat carton d'invitation. Et s'il se rendait à la réception des Hamilton-Sweeney pour retrouver Regan, cette sœur que William, en rupture avec sa famille, lui a toujours cachée ? Pourquoi ne pas saisir l'occasion d'en apprendre plus sur William, son amant, l'ancien leader du groupe punk Ex Post Facto ? 
Bientôt, des coups de feu retentissent dans Central Park. Une ombre s'écroule dans la neige... 
Qu'est-ce qui peut bien unir ces êtres – qui n'auraient jamais dû être amenés à se rencontrer – à un meurtre commis au cœur de Central Park ? Au sein de ce roman choral, leurs histoires s'entremêlent et nous entraînent dans les recoins les plus infimes de la ville. 


MON AVIS :
Un roman foisonnant de vie, d'actions, de la vie quotidienne à New-York à la fin des années 70.
C'est une longue histoire, entremêlant plusieurs personnages de niveaux sociaux, d'histoire personnelle, avec une enquête policière, qui nous est racontée.
C'est intéressant car les années 70 et leur mentalité, façon de vivre, y sont bien recréées, les personnages William, Regan,  Mercer, Charlie, représentent un échantillon de la société New-Yorkaise, et vont voir leurs destin se rencontrer, à travers les différents quartiers de New-York, de ses travers comme de ses joies.
La description est fine et en fait une histoire très vivante (qui ferait un bon scénario de film), les faits ou les musiques sont documentées.
L'écriture est fluide, l'action et le suspens suivent leurs cours, pour arriver au dénouement final.
C'est une bonne lecture, mais pas un coup de coeur pour moi, qui préfère les sagas familiales.
Mais c' est une bonne histoire pour le lecteur qui veut se plonger dans les années 70 et New-York.

MA NOTE :4/5

Je remercie les Editions Plon et NetGalley pour cette découverte!



1 commentaire:

  1. le premier billet que je lis sur cette méga brique! :) Je vais devoir m'y plonger moi aussi et j'avoue que ça me fait une peu peur!!

    RépondreSupprimer