samedi 14 mai 2016

YEONMI PARK - JE VOULAIS JUSTE VIVRE


RESUME:
Yeonmi a 13 ans, sa courte vie est déjà marquée par le désespoir. Elle n’a qu’une solution : fuir son pays, la Corée du Nord. Elle ne se doute pas que le chemin vers la liberté va l’entraîner en enfer… 
Après des années de privations et de harcèlement, par une nuit glaciale, Yeonmi, 13 ans, et sa mère, réussissent à traverser le fleuve Yalu qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Chine.
Elles laissent derrière elles leur pays natal et ses horreurs : la faim, la délation constante et surtout une répression impitoyable et le risque permanent d’être exécutées pour la moindre infraction.
Mais leur joie n’est que de courte durée. Rien ne les a préparées à ce qui les attend entre les mains des passeurs. Après plusieurs années d’épreuves inhumaines et un périple à travers la Chine et la Mongolie, Yeonmi atteint finalement la Corée du Sud. 
À 22 ans, Yeonmi est désormais une combattante : c’est l’une des plus influentes dissidentes nord-coréennes et une activiste reconnue des droits de l’homme.

MON AVIS:
Un livre dont on ne sort pas indemne et qui est inoubliable.
Ce témoignage d'une transfuge de Corée du Nord, est intéressant car il est neutre, c'est le récit de la vie de Yeonmi de ses 10 à 22 ans, où elle arrive enfin en Corée du Sud.
C'est un destin particulier et difficile. Car il est difficile d'avoir une vie douce, où l'on mange à sa faim, on écoute de la musique, on sort, on s'amuse, sans demander d'autorisation officielle quand on est née en Corée du Nord, où sévit la dictature.
Dans le pays natal de Yeonmi, les souris et les murs écoutent et répètent aux dirigeants tout ce qu'on dit, le dirigeant est celui qui crée la météo, et on le croit vu que les informations auxquelles on accès sont uniquement celles du régime.
Quand son père perd son travail au marché de métaux, la famille tombe en disgrâce, et subit la famine.
Une période très dure va s'ensuivre, obligeant Yeonmi et sa mère à fuir en Chine, espérant trouver de l'aide.
Le passage en Chine va être une période très difficile, où la traite des humains existe toujours, car elles vont être vendues. Elles seront séparées, se retrouveront, seront séquestrées. C'est très dur et malgré tout, Yeonmi va réussir par la force de son caractère à trouver du positif et à avancer vers la liberté.
Laquelle liberté, quand elle arrivera en Corée du Sud, sera une ultime étape à franchir, car il faut qu'elle l'apprenne et sache l'utiliser.
C'est une fois sa liberté appropriée, que Yeonmi a eu le courage de nous faire partager son incroyable destin.
Au final, c'est une lecture poignante, passionnante, empreinte d'optimisme, qui se lit d'une traite !

MA NOTE:5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire