samedi 12 novembre 2016

LAURENCE COUQUIAUD - LA MEMOIRE SOUS LES VAGUES


RESUME :
Une photographe franco-japonaise vit le séisme du 11 mars 2011 à Tokyo.
Sans nouvelles de sa grand-mère, elle part à sa recherche dans la zone sinistrée par le tsunami. 
A Yokohama en 1863, O Kanekichi, geisha de renom, divertit les membres de la communauté occidentale naissante. 
Elle se lie à un peintre célèbre et à son associé, photographe immortalisant le Japon en voie de disparaître.
Les destins de leurs familles s'entremêlent au fil de grands événements historiques, de tragédies et de rencontres amoureuses.
Du passé et de la boue surgissent des vestiges, des images, le choix d'occulter les souvenirs ou la nécessité de les transmettre. 
MON AVIS :
C'est un premier roman qui a eu le prix Femme Actuelle 2016
L'histoire est intéressante car elle entrecroise deux destins:le premier, celui du 19 ième siècle, du temps des geisha, des débuts des illustrateurs et photographes de presse, qui retrace par leurs dessins et photos, la vie quotidienne, les batailles, et figent l'Histoire.
Et le destin de Yukiko, photographe, en 2011, qui subit le tsunami et va à la recherche de sa grand-mère.
Celle-ci, lors de sa convalescence, va lui ouvrir la boîte de ses souvenirs et lui conter l'histoire de leur famille.
C'est ainsi que vont s'alterner les chapitres, au temps des geishas, et en 2011.
Où l'amour va se manifester dans les deux époques, sous de formes différentes et qui va modeler le destin de Yukiko.
C'est bien écrit, l'écriture est fluide, l'alternance des chapitres est bien faite, et on est plongé dans ce destin pas commun.
Un bel opus pour un premier roman, et un auteur à suivre.

MA NOTE:4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire