lundi 10 octobre 2016

ADELAIDE DE CLERMONT-TONNERRE - LE DERNIER DES NOTRES

RESUME :
La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » 
Cette jeune femme qui descend l’escalier d’un restaurant de Manhattan, élégante, rieuse, assurée, c’est Rebecca Lynch. 
Werner Zilch, qui l’observe, ne sait pas encore que la jeune artiste est aussi une richissime héritière. Werner n’a pour lui que ses yeux bleus délavés. 
Son nom étrange. Et une énergie folle : enfant adopté par un couple de la classe moyenne, il rêve de conquérir New-York avec son ami Marcus.
Werner poursuit Rebecca, se donne à elle, la prend : leur amour fou les conduit dans la ville en pleine effervescence au temps de Warhol, Patti Smith et Bob Dylan… 

Jusqu’au jour où Werner est présenté à la mère de Rebecca, Judith, qui s’effondre en le voyant. 
Ainsi se rouvre le dossier douloureux des origines de Werner. 
Qui Judith a-t-elle reconnu dans ces traits et ces yeux presque gris ? Quels souvenirs hideux cache-t-elle sous ses bracelets d’or ?
« Le dernier des nôtres », c’est une histoire d’amour impossible au temps où tout était possible : Rebecca disparaît sans explications ; Werner élève des gratte-ciels flamboyants et voit ses nuits traversées de rêves incendiaires. L’auteur nous guide avec puissance et émotion dans ces mondes que tout éloigne : l’Amérique libre, joyeuse, insouciante des seventies ; l’Allemagne nazie, la destruction de Dresde et les débuts de la guerre froide où Soviétiques et Américains se disputent le professeur Von Braun, inventeur des missiles V2.


MON AVIS:
Une histoire qui se lit facilement et qui est bien écrite.
L'histoire de Werner et Rebecca est découpée en deux parties: la rencontre et l'attirance puis le passé et ses conséquences dans le présent.
J'ai trouvé la première partie un peu longue et sans attrait, sans rebondissements et toujours sur le même rythme.
Par contre, la deuxième partie est très intéressante, riche de faits et d'évènements historiques. On y suit également l'histoire familiale de Werner et Rebecca, les retombées sur leur vie actuelle et comment ils feront pour avancer dans leur destin.
Au final, c'est une histoire intéressante mais qui manque dans sa première partie de vivacité et de suspens.

MA NOTE :3.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire