mercredi 29 juillet 2009

ALAN BENNETT - LA REINE DES LECTRICES

ALAN BENNETT - LA REINE DES LECTRICES

RESUME :
Alan Bennett est une star en Grande-Bretagne, où ses pièces de théâtre, ses séries télévisées et ses romans remportent un succès jamais démenti depuis plus de vingt ans. La Reine des lectrices est son quatrième roman publié chez Denoël. « C’étaient les chiens qui avaient tout déclenché. En général, après s’être promenés dans le jardin, ils remontaient les marches du perron, où un valet de pied venait leur ouvrir la porte. Ce jour-là cependant, pour Dieu sait quelle raison, ils avaient traversé la terrasse en aboyant, la truffe en l’air, avant de redescendre les marches à toute allure et de disparaître à l’angle du bâtiment. La reine les entendit japper dans l’une des cours intérieures, comme s’ils en avaient après quelqu’un. Il s’agissait en l’occurrence du bibliobus de la commune de Westminster, un véhicule aussi imposant qu’un camion de déménagement et garé près des poubelles, à deux pas de la porte qui rejoignait les cuisines, de ce côté-là. La reine mettait rarement les pieds dans cette partie du palais et n’avait jamais aperçu le bibliobus auparavant. » À vrai dire, la lecture n’avait jamais vraiment intéressé la reine d’Angleterre. S’il lui arrivait de lire, l’amour des livres était un passe-temps qu’elle laissait volontiers aux autres : sa fonction, après tout, excluait qu’elle ait des hobbies. Lorsqu’elle se hasarde à pénétrer dans le bibliobus et emprunte un livre, poussée par la curiosité, c’est sans savoir que sa vie – et celle de Buckingham Palace – va en être changée. Pourquoi se découvre-t-elle subitement attirée par les livres, qui ne sont qu’un reflet, une version du monde ? À quoi bon les lire, puisqu’elle a vu les choses en vrai ? Et surtout, pourquoi cela lui arrive-t-il maintenant ? La royale passion littéraire sème bientôt une incroyable pagaille… En troussant son récit avec autant de verve que d’élégance, Alan Bennett fait de cette Reine des lectrices un parangon d’humour et d’excentricité toute britannique.

MON AVIS :
Un roman sympathique mais sans plus. J'attendais plus d'humour et de situations cocasses. Cependant, on y découvre une Reine qui s'aperçoit que la lecture apporte beaucoup en matière à réflexion.
J'ai trouvé que l'humour était sous-jacent mais pas très limpide pour des personnes, n'ayant pas l'habitude des us et coutumes de la reine.
MA NOTE : 3/5

3 commentaires:

  1. Tout comme toi, j'attendais plus de ce roman. Dommage.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis également de votre avis!

    RépondreSupprimer
  3. @Leiloona et Béné : c'est dommage que l'auteur soit resté trop craintif.

    RépondreSupprimer