samedi 22 août 2009

CHARLES WILLIAMS - FANTASIA CHEZ LES PLOUCS


CHARLES WILLIAMS - FANTASIA CHEZ LES PLOUCS

RESUME :
Pop vend des pronostics truqués sur les champs de courses. Pour échapper à la police, il se réfugie avec son fils Billy dans la ferme de son frère Sagamore, un génie local qui depuis quarante ans distille de l'alcool au nez et à la barbe du shérif. Peu après leur arrivée surgit un couple dont la femme est curieusement vêtue. Il s'agit de Caroline Tchou-Tchou, une reine du strip-tease en fuite pour éviter de témoigner à un procès.
Parmi l'oeuvre sombre et pessimiste de Charles Williams, ce roman figure comme un joyau d'humour, d'autant plus que l'histoire est racontée par le petit Billy âgé de sept ans. Sa vision candide du monde des adultes, où la brutalité et la filouterie lui apparaissent comme un jeu, constitue un régal. Sous cette forme jubilatoire et bouffonne, le livre critique sévèrement les ligues puritaines américaines et leur obsession du sexe et de l'alcool. Il fait la part belle aux filous et autres sympathiques rebelles qui refusent l'hypocrisie et la morale bigote.
MON AVIS :
J'ai commencé à le lire sans grande conviction, surtout pour voir pourquoi il était si connu et le titre m'intrigait.
J'ai eu du mal à accrocher à cette histoire de paumés arnaqueurs américains. Puis ensuite, arrive Caroline Tchou Tchou, et la fantastique arnaque de Sagamore se met en place. on suit l'évolution de sa mise en place,son dénouement, son final.
Je trouve géniale la façon qu'il utilise pour vendre des droits de passage et organiser une fête foraine dans ses champs, sous prétexte de rechercher Caroline. Et tout cela, sans demander d'autorisation au shérif, et avec un air naïf.
Tout cela constituant la majeure partie du livre. Et là, j'ai accroché, j'ai bien ri et je trouve que Sagamore est la personne la plus intelligente qui soit (je ne raconte pas plus pour ne pas tout vous raconter).C'est vraiment un roman formidable, qui mérite à être connu, tellement il est bien fait dans sa narration: par un enfant, dans sa vision caustique de l'Amérique puritaine, dans son humour noir, la réflexion et les réactions des personnages: le shérif, Sagamore, le père et l'enfant.Un pur moment de rigolade.
MA NOTE :5/5

2 commentaires:

  1. Le titre m'intrigue depuis longtemps. Je note, vu ton billet!

    RépondreSupprimer
  2. @Edelwe: je l'ai lu au départ pour le titre ...

    RépondreSupprimer