lundi 26 novembre 2012

JEAN-PAUL DELFINO - POUR L'AMOUR DE RIO

RESUME :
Lisbonne, novembre 1807. Les troupes de Napoléon, dirigées par le général Junot, envahissent le Portugal. Sans armée digne de ce nom, le prince régent Dom Joao, suivi par l'ensemble des membres de la cour royale et de la noblesse, est obligé de fuir en catastrophe, emportant avec lui, dans une cinquantaine de navires, toutes les richesses de son royaume. Sa seule destination possible : la lointaine colonie du Brésil. Au même moment, à Rio de Janeiro, Dona Josefina, une initiée du candomblé, l'un des cultes spirites issus de l'Afrique, accepte de collaborer avec un vieux médecin portugais à l'un des premiers ouvrages rendant compte de la condition des esclaves du Brésil. Tout d'abord jetée en prison, elle finira par mener à bien son projet et s'attirera les foudres de l'Eglise. Dans un respect scrupuleux des faits historiques, Jean-Paul Delfino dépeint, avec violence et tendresse, la naissance du Brésil au monde moderne : une réalité composée d'intrigues royales, d'aventures tumultueuses et de déchirements amoureux. De la souffrance des gamins des rues à la passion de Dom Joao pour cette colonie qui n'en sera bientôt plus une, Pour l'amour de Rio dresse un portrait haletant et méconnu d'une nation en marche vers son destin.

MON AVIS :
Un roman intéressant et qui nous fait vivre les aventures de la cour royale de Lisbonne, en exil forcé au Brésil.
On y apprend beaucoup sur les us et coutumes culinaires, de croyances, de vie au Brésil. Ainsi que la façon dont s'adaptent nos protagonistes, sur la mixité de la population composant ce pays.
J'ai beaucoup apprécié la fluidité et le style de l'auteur, qui nous envoûte et nous fait voyager.
On y ressent l'amour pour ce pays et l'envie de le faire partager.
Le récit est vivant, riche en odeurs, en atmosphère, en vie quotidienne. Des termes brésiliens sont utilisés et nous permettent de nous immerger dans le récit et le pays.
Le contexte historique m'a permis à la fois d'apprendre une partie de l'Histoire du Brésil mais également de la France, à travers les conquêtes de Napoléon.
La couverture très belle, annonce la découverte de ce beau pays, ainsi que des aventures qui vont nous être relatées.
En note finale, je dirais que ce roman fut une belle découverte pour moi par sont auteur, son style ainsi que de de l'histoire.
Je remercie beaucoup "Les Editions Le Passage" et  l'opération "La voie des Indes de Lifby" pour cette excellente découverte.

MA NOTE : 5/5
COUP DE COEUR

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire