dimanche 16 novembre 2014

EMMANUELLE DELACOMPTEE- MOLIERE A LA CAMPAGNE


RESUME:
Après des dissertations de sept heures, une maîtrise imparable de l'exophore mémorielle, une science sans faille de l'évolution des sons [aü] et [eü] au XVIIIesiècle, une acquisition sûre de la notion de valence et d'analyse actancielle, une compréhension intime des hypotyposes, une fréquentation assidue du Canzionere de Pétrarque, l'Éducation nationale m'expédie dans les tréfonds de l'Ouest, au coeur de la Haute-Normandie, entre les départementales D32 et D547, à Saint-Bernard de l'E., au collège des 7 Grains d'Or, au beau milieu des champs de maïs.»
La question de l'enseignement dans les « zones urbaines sensibles » a été maintes fois traitée. Mais qu'en est-il dans ces déserts modernes que sont les zones rurales ? 

Molière à la campagne raconte le parcours héroï-comique d'une jeune enseignante, débordée par les réactions cocasses et bruyantes de ses élèves, mais aussi par les impératifs ineptes de l'Éducation nationale... Portrait d'un monde finissant qui se cherche un nouveau modèle.

L'auteur: 
Emmanuelle Delacomptée-Dugain est née en 1981 à Sartrouville. Elle enseigne le français depuis 2005, et travaille aujourd’hui en Seine-Saint-Denis, après une expérience en Normandie. Elle est par ailleurs lectrice aux éditions Gallimard. 

Interview de l'auteur

MON AVIS:
Un roman rafraîchissant, témoignage des débuts de professeur dans un collège rural sensible.
Comment cette jeune professeur de français va-t-elle réussir à intéresser ses élèves à la langue française, à se projeter dans le futur, alors que les sms, les réseaux sociaux sont les éléments essentiels de ces jeunes adolescents.
C'est toutes les difficultés rencontrées par cette jeune professeur stagiaire, qui nous est narré :  soucis quotidiens de transport en zone rurale, absence de formation sur les comportements d'élèves difficiles, de clés pour assurer son rôle en gagnant le respect.
Mais également les joies du métier de professeur, avec des élèves découvrant la joie de lire et d'échanger, d'élèves qui passent leur bac de français et remercie leur professeur.
C'est une lecture agréable, spontanée mais également enrichissante sur le métier de jeune professeur.

MA NOTE :3.5/5
Lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices Elle 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire