dimanche 17 juillet 2016

PENELOPE FITZGERALD - LA LIBRAIRE/L'AFFAIRE LOLITA


RESUME :
Niché entre les marais des confins du Suffolk et la mer du Nord, Hardborough est une bourgade où, en cette année 1959, la vie suit flegmatiquement son cours.
Jusqu'au jour où une veuve entre deux âges et sans histoire, Florence Green, décide d'acheter The Old House, une bâtisse désaffectée, pour en faire une librairie.
Lorsque l'impétueuse se met à vendre le sulfureux roman de Nabokov Lolita, la communauté sort soudain de sa torpeur et manifeste une férocité insoupçonnée. Peinture mordante d'une société désuète engluée dans son conformisme et sa médiocrité, L'affaire Lolita s'affirme comme un roman hautement moral et un plaidoyer contre la bêtise né sous la plume ironique et finement ciselée de Penelope Fitzgerald.

MON AVIS :
Un roman d’atmosphère où y est bien dépeint le conformisme et la place de la bourgeoisie dans les choix d’implantation des boutiques dans un village.
Ainsi quand Florence Green décide d’acheter et d’ouvrir une librairie dans une maison dont à priori personne ne veut se porter acquéreur, elle va déclencher de l’envie et de la jalousie, par l’intérêt que l’on porte à son commerce.
Cette jalousie va emmener au fur et à mesure de l’histoire, une distillation d’évènements plus ou moins importants qui vont entraîner la chute du commerce et le déménagement de Florence dans une autre ville.
Tout l’intérêt de la lecture réside dans la découverte progressive de la façon dont le conformisme et les codes stricts de la société anglaise des années 1960, font et défont les destins.

MA NOTE : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire