lundi 4 mars 2013

DAVID FOENKINOS - LA DELICATESSE

DAVID FOENKINOS - LA DELICATESSE

RESUME :
Il passait par là, elle l'avait embrassé sans réfléchir. Maintenant, elle se demande si elle a bien fait. C'est l'histoire d'une femme qui va être surprise par un homme. Réellement surprise.


L'auteur :
Il étudie les lettres à la Sorbonne, tout en se formant au jazz, ce qui l'amène au métier de professeur de guitare. Son premier roman est publié en 2002 chez Gallimard. En quelques années, il a réussi à créer un univers singulier, à la fois burlesque et émouvant. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs écrivains de la nouvelle génération. Ses romans sont traduits à l'étranger, dans une quinzaine de langues.


MON AVIS :
Un roman tout en douceur, naiveté, gaité.
Le style est pétillant et ponctué de notes d'humour et de notes pour détourner l'attention du lecteur et casser le rythme.
En effet, l'histoire est simple, et c'est cela qui en fait son charme.
Le fait de raconter une histoire simple, sans fioritures, sans rebondissements ni artifices, m'a séduite.
Grâce à cela, l'essentiel ressort, qui est de s'intéresser à la personne, sa personnalité, et non aux apparences.
C'est la leçon que la vie : donne à Charles; séduit Nathalie;  donne de la confiance à Markus.
On y suit également la lente et difficile reconstruction d'une personne, suite au décès d'un être cher, et l'on en ressent les souffrances et les culpabilités ressenties. C'est un long chemin semé de doutes, d'hésitations que Nathalie prend et c'est grâce au naturel de Markus, qu'elle va réapprendre à aimer la vie, en intégrant et acceptant son passé.
Cet ensemble de thèmes abordés avec finesse,  en font une lecture agréable, courte, emplie de chaleur.
Le film est sorti au mois de Décembre 2011.


Citations:
"Le livre était ainsi coupé en deux. La première partie avait été lue du vivant de François. Et à la page 321, il était mort.Que fallait-il faire ? Peut-on poursuivre la lecture d'un livre interrompu par la mort de son mari ?""Chacun lit ce que son corps écrit"
"Il existait des navettes entre l'île de la souffrance, celle de l'oubli et celle plus lointaine encore de l'espoir".


Je remercie Libfly  et les Editions Folio pour ce partenariat.

MA NOTE : 3/5

7 commentaires:

  1. Il est sur ma pal depuis quelques semaines et les billets qui fleurissent sur la blogosphère me donnent envie de me faire mon avis ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. @Leiloona: c'est un court roman, sympa en cette période estivale.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Sophie,

    Voilà un auteur que les gens prennent le temps de lire, et c'est l'essentiel! Son livre est paru dans la collection PIMENT de France Loisirs, mais malheureusement je n'ai pas encore eu le temps de le lire. J'espère en avoir l'occasion un jour prochain, pour découvrir sa prose. Amitiés, MIC.

    RépondreSupprimer
  4. Et dire que je ne l'ai toujours pas lu :-(

    RépondreSupprimer
  5. Je m'étais donné le week-end pour le lire et si mon garçon n'avait pas fait des cauchemars hier soir je crois que j'aurais fait nuit blanche !
    Le thème des vies brisées aurait pu tourner au pathos mais non... Ah ! ce charles j'avais envie de le taper même s'il était pathétique ! ;-)
    Tiens encore un roman où on est en accord !

    RépondreSupprimer
  6. Un super roman tout en nuance et délicatesse (il porte bien son nom)... j'ai adoré.. du coup j'ai lu pendant les vacances "le potentiel érotique de ma femme".. vraiment sympa aussi

    RépondreSupprimer
  7. Je note "le potentiel érotique de ma femme".
    C'est un auteur agréable à lire et je suis d'accord avec toi Ramettes.
    Meria, lis le.

    RépondreSupprimer