dimanche 4 septembre 2011

JEAN-LUC MARCASTEL - LA GESTE D'ALBAN

RESUME :

LA GESTE D'ALBAN de Jean-Luc Marcastel  
=> Cliquer sur le titre pour en savoir plus


La Geste d'Alban, la nouvelle série de Jean-Luc Marcastel vous racontera l'histoire d'un jeune homme, fils du seigneur Garmon, qui ne parvient pas à se faire accepter de son peuple en raison de son apparence physique dénaturée par la malédiction de la Brèche. Il apprendra à se connaître et à suivre son destin...  
Le site des Editions Matagot Nouvel Angle -dossier dédié à LA GESTE D'ALBAN
Le site de l'auteur 


MON AVIS :

Une belle découverte que ce roman jeunesse.
L'auteur sait créer un univers attachant mêlé de fantastique, d'histoire, dans un contexte moyennageux.
Les personnages sont étudiés, détaillés, on vit comme eux, à travers eux. Ils sont vivants .
Le style ressemble à un conte raconté au coin du feu, lors des veillées d'hiver.
L'intrigue est intéressante et permet de est développée en plusieurs thèmes.
Alban, le brècheux,au grand cœur, découvre que malgré son apparence fort différente des autres, est utile pour sa famille et pour lui-même à la traque des malesbestes.
En effet, dans ce Larzac fantastique, les malesbestes sont effrayantes et causent beaucoup de dégâts parmi les villageois et le bétail.On est dans la période des Maljours (dont la chronique nous est racontée dans un dossier séparé à la fin du roman accompagné de superbes illustrations).
L'histoire est prenante car l'auteur nous la conte avec des accents chantants, des termes propres à ce Moyen-Age fantastique, tel un ménestrel la chantant.
Et le destin d'Alban, que ce soit dans sa recherche de lui-même et de son choix de devenir Traquebeste; ainsi que de son destin amoureux, nous invite à lire le deuxième tome de cette belle saga.
La couverture, est superbe à la fois par le dessin et les reliefs, permettant de se projeter dans les lieux et l'ambiance.Chaque chapitre est illustré par un très joli dessin relatif au thème abordé.
L'ensemble forme une excellente histoire sur le thème de la différence et de la tolérance.

Je remercie beaucoup Mathilde de Matagot pour cette très belle découverte.

MA NOTE:5/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire