mercredi 28 février 2018

MAYLIS DE KERANGAL - A CE STADE DE LA NUIT

RESUME :
Lampedusa. 
Une nuit d'octobre 2013, une femme entend à la radio ce nom aux résonances multiples.
Il fait rejaillir en elle la figure de Burt Lancaster- héros du Guépard de Visconti et du Swimmer de Frank Perry- puis, comme par ressac, la fin de règne de l'aristocratie sicilienne en écho à ce drame méditerranéen : le naufrage d'un bateau de migrants. 
Ecrit à la première personne, cet intense récit sonde un nom propre et ravive, dans son sillage, un imaginaire traversé de films aimés, de paysages familiers, de lectures nomades, d'écrits antérieurs.
Lampedusa, île de littérature et de cinéma devenue (épicentre d'une tragédie humaine.De l'inhospitalité européenne aussi. Entre méditation nocturne et art poétique A ce stade de la nuit est un jalon majeur dans le parcours littéraire de Maylis de Kerangal. 

MON AVIS : 
Un roman vibrant, chargé d'émotions et de souvenirs du narrateur.
L'écriture est emplie de ressentis, que ce soit à l'annonce du naufrage du bateau et de catastrophe humaine qui s'ensuivit; ou au niveau des souvenirs liés à l'île de Lampedusa.
On y ressent comment dans l'esprit de l'auteur,  les souvenirs heureux liés à l'île changent pour se rappeler de la tragédie.
Un livre court mais chargé en émotions.

MA NOTE : 3.5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire