dimanche 4 mars 2018

JILLIAN CANTOR - LA VIE SECRETE D'ELENA FABER


RESUME :
x

Autriche, 1938. Kristoff, jeune orphelin viennois, est apprenti chez Frederick Faber, un maître graveur, créateur de timbres, lorsqu'éclate la nuit de cristal. Après la disparition de son professeur, Kristoff commence à travailler pour la résistance autrichienne avec la belle et intransigeante Elena, la fille de Frederick dont il est tombé amoureux.
Mais tous deux sont bientôt pris dans le chaos de la guerre.
Parviendront-ils à échapper au pire ?
Los Angeles, 1989. Katie Nelson découvre dans la maison familiale une riche collection de timbre appartenant à son père.
Parmi ceux-ci, une mystérieuse lettre scellée datant de la Seconde Guerre mondiale et ornée d'un élégant timbre attire son attention.
Troublée, Katie décide de mener l'enquête, aidée de Benjamin, un expert un peu rêveur..
Entre passion et tragédie, à travers les décennies et les continents, ce roman poignant, profondément émouvant et déjà traduit dans neuf langues, lie une des périodes les plus sombres de l'Histoire à un présent plein d'espoir. D

MON AVIS : 
Une histoire agréable et intéressante.
On y suit par alternance, aux Etats-Unis,  l'histoire d'Elena, de Kristoff, de Katie, de 1945 à 1989.
Katie, en plein divorce, son père en maison de soins pour la maladie d'Alzheimer, consulte un philatéliste pour l'estimation de la collection de timbres de son père.
Cette collection  va l'amener à remonter le passé de son père, le retrouver en Allemagne, apprenti chez un graveur de timbres, avec Elena.
Quel est le lien entre Elena et son père ? Comment ont-ils été membres de la Résistance, pourquoi se sont-ils perdus de vue? 
Cette belle histoire vous livrera ses secrets, au fur et à mesure des recherches de Katie, en Angleterre, Allemagne, Etats-Unis.
C'est bien écrit, l'alternance des périodes, à chaque chapitre, nous permet de suivre l'histoire passionnante de nos héros: Elena et Kristoff.
Une belle découverte passionnante, émouvante, de respect, d'amour et de résistance.

MA NOTE : 5/5
Badge Critiques à la Une

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire