jeudi 18 février 2021

RACHID SANTAKI - LAISSE PAS TRAINER TON FILS

RESUME :

« Automne 2017. Un adolescent filmait le lynchage d’un jeune, torturé, dénudé et jeté dans un canal, les auteurs ont été arrêtés quelques jours plus tard. Le corps a été retrouvé à deux cent kilomètres du lieu du tournage. Nassim, dix-sept ans, n’a pas porté de coup mais a tout filmé, a laissé ses complices tuer pour cinq cent euros… Il a été arrêté et incarcéré.

Un cap a été franchi : le lynchage a été publié sur les réseaux sociaux et très relayé par les jeunes.
Ce jeune qui a filmé, je voulais absolument le rencontrer. Pour rentrer en contact avec lui, j’ai rencontré tout son environnement, de la cité à l’éducateur en passant par sa mère qui l’a élevé seule, sans succès.
J’ai décidé de rentrer dans la peau de ce jeune, de comprendre ce qu’il avait dans la tête, ce qui l’a mené à filmer et publier ces images insoutenables sur Snapchat. Cette expérience transformée en fiction vous permettra de rentrer au cœur d’une violence fatale. »

MON AVIS:

Un récit poignant, émouvant et révoltant.. En effet, il nous montre que pour certains, la violence est devenue une normalité, un acte de la vie courante, qu'elle soit physique, psychologique, verbale.

Ainsi, des jeunes en perte de repères, attirés par l'argent facile, sans sens du travail et du respect, s'intéressant au superficiel, perdent leur humanité et le respect de la vie.

Ils tombent alors dans les méfaits: drogue, vol, racket, violence, lynchage, assassinat.

C'est triste, car des morts s'ensuivent, des parents et des familles sont détruits.

C'est récit dur, à lire, et à faire lire par un maximum de jeunes, pour comprendre qu'il faut revenir aux valeurs du travail et du respect, et non de la facilité et de la superficialité.

MA NOTE: 4/5


Aucun commentaire:

Publier un commentaire