jeudi 11 novembre 2021

CLAIRE BEREST - BELLEVUE

RESUME : 

Alma se réveille à quatre heures du matin. 

Dans un hôpital psychiatrique. Deux jours plus tôt, elle fêtait ses trente ans. 

Écrivain prometteur, Alma est une jeune Parisienne ambitieuse qui vit avec Paul depuis plusieurs années ; tout lui sourit. 

Et, d'un coup, tout bascule. Son angoisse va l'emporter dans une errance aussi violente qu'incontrôlable et la soumettre à d'imprévisibles pulsions destructrices. Que s'est-il passé pendant ces quarante-huit heures ?

MON AVIS : 

Un roman qui nous raconte la crise délirante, d'une jeune femme Alma, qui le jour de ses trente ans, ne supportant pas , décompense psychologiquement, se retrouve à faire n'importe quoi, et de ce fait, se retrouve en hôpital psychiatrique.

On suit son ressenti psychologique, ses angoisses, ses peurs, ses insomnies.
Mais aussi, les raisons qui expliquent qu'elle en est arrivée à ce stade-là : la pression sociétale, professionnelle, le fait de se conformer à ce qu'on attend de nous, et non d'être nous-même.

C'est également sa lente remontée, son travail sur elle-même, avec l'aide des médecins, qui lui permettra de prendre un nouveau départ, plus solide dans sa vie, et avec ses propres envies, et sa personnalité profonde.

C'est un roman intéressant, qui permet d'aborder des maladies psychiatriques, qui peuvent concerner tout le monde.

MA NOTE : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire